Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 15:29

Salut à tous,

Voilà mon analyse de la course:

 

Déjà les chiffres:

Didier Roy:                      25eme   2H00'45

Guillaume Michet:         33eme   2h03'28

Clément Delavelle:        46eme   2h05'26

Greg Bailly:                     48eme   2h05'39

Eddy Cannelle:               59eme   2h08'13

Vins Morlet:                   92eme   2h15'00

Sylvain Thouverey:       96eme    2h15'31

Thierry Bénier:              167eme   2h22

Vinc Hallouin:                216eme   2h27

Guillaume Piard:           235eme   2h29

Aurélien Petitjean:       246eme   2h30

Triton:                            339eme   2h36

Fred Boule Bar: 1er supporter, meilleure voix du public, prix de la combativité !

 

Et maintenant le résumé:

Fartage HF8 + Solda F40 jaune  + FC8  + spray fluor  + structure Toko W + linéaire

 

Dimanche: levé tranquille vers 7h00. C'est confortable car en 15 min on est départ avec Jibé, Guigui et Toutou.

 

Petit échauffement en basket 5min et hop je me bagarre pour retrouver mes skis posés auparavant sur la ligne. Et ouai on a pas le confort de la ligne élite !!!

Mon objectif depuis des années est le TOP 100. Jamais atteint, souvent 110/120eme

 

Pan TOP départ:

Les barrières s'ouvrent 5mêtres à droite et c'est la cohue, on bourre les barrières pour finalement s'élancer dans un premier sprint vers la grille de départ. Je chausse rapidement et c'est parti sur les skis. Vite vite vite il faut doubler au plus vite le "tout venant" (Thierry Bénier je ne t'ai pas vu) pour retrouver qq coureurs de son niveau. C'est décousu pendant un moment, je double, je calme, je double, je calme... Ca va vite sur cette neige glissante et on se retrouve rapidement sur le golf. Je me demande bien ou son mes adversaires: Toutou, Thierry notament ? Suis je allez assez vite ou trop vite.

On attaque la montée des Rousses et je suis bien, je gère. Ca va bien au niveau tempo. Les Rousses et la neige souple... On sort des Rousses quand Vincent Halluin me colle au cul ???  Quoi, qu'est qu'il fout là, je suis bien trop lent ??? Je le lache aussitôt pour combler qq écarts. On passe à l'école de ski et un groupe correcte se forme. Je me ravitaille bien, 3 gel pendant la course sauf que le premier a fini au 3/4 sur ma combi... La Darbella et on attaque la Montée vers la Frasse. Fred Boule Bar est là en grande forme, il hurle comme le Diable sur le Tour de France (il te faudrait un déguisement). Il m'annonce 120eme, je suis un peu décu et il me dit que Thierry est juste derriere: je suis encore plus décu: put.... je me traine vraiment ou bien ?

Mais pas de panique à bord, on monte tranquille, je sais que comme ca, je pourrai finir fort. Voilà bientôt le chalet de la Frasse mais Catastrophe je vois le Toutou qui en redescend déjà quand je suis encore ds la montée.

 Je fais un pointage: 2min pil poil de retard. Zut, ca ne m'arrange pas trop.  J'ai la question de savoir quand est ce qu'il a passé la ligne de départ ? Je me lance bon train dans la descente et avec de bons skis, je lache mes coéquipiers...  qui reviennent tout en bas.

Ensuite voilà Nicolas Chuard qui va faire 95% du Boulot jusqu'à 1kil de l'arrivée.

 Il emène un rythme pas trop fort mais très régulier, je suis calé ds ses skis, je le lache pas d'une semelle. Derriere ca lache un par un et on reprend petit à petit du monde.

Lamoura, il me demande de passer, mais il me repasse au pied des descentes.

La Sambine que je monte prudament et en haut je me sens bien en forme. On reprend toujours du monde. Grande descente puis dès les remontés on attaque à mort. On est plus que les 2. On file bien, plus rien ne nous arrête ! On enrhume qq gars. J'ai abandonné de reprendre le Toutou. Il restent les 3/4 dernières bosses avant Prémanon et je lache tout, à bloc en pas de un, je sais qu'avec le départ échelonné, c'est un peu un contre la montre. Je tartine et à ma grande surprise je vois le Toutou devant moi.

La dernière grande descente me chauffe bien les cuisses, je reviens sur le Beau-frère, un petit coucou et à bloc les 200 derniers mètres !

PAF TOP FINISH !

2h15. Yes.  5 kil de plus et je reprenais "Eddy les batons décollés..."

Bien content de la course pour une fois que je craque pas à Chapelle...

92eme homme et 100eme scratch= contrat rempli j'arrête le skis. (pour l'instant)

Je vais remercie Nicolas Chuard qui a fait un monstre boulot.

je constate que je finis 1 sec devant Francois Gonon ce qui me fait plaisir aussi.

 

Félicitations à Didier toujours dans le coup, bientôt devant ses coéquipiers du Team Rossignol ?

Bravo Greg toujours pas mal.

Bravo Clément même si on attendait la grosse perf cette année.

Bravo Eddy qui est toujours pas mal malgré les embuches de ces dernier temps. (t'a plus trop de marge quand même...)

Pas mal le Toutou, il en fallu peu pour que je finisse derrière

Pas mal Thierry, je te pensais pas aussi bien en ce moment 

Guigui en mode rando, en attendant que la petite fasse ses nuits.

Aurel: capable de 100x mieux, en fait tu t'en fou du ski ?

Trit: Diesel diesel diesel, à quand des séries ?

 

Bon allez, à bientôt à tous.

Merci la Transju.

Merci Boule pour les encouragements.

 

Objectif: Pierra Menta mais j'ai déjà perdu mon coéquipier ! Des amateurs ?

 

A+  Vinsretraitéduski.

TRANSJURASSIENNE 2017
TRANSJURASSIENNE 2017
TRANSJURASSIENNE 2017
TRANSJURASSIENNE 2017
TRANSJURASSIENNE 2017
TRANSJURASSIENNE 2017

Partager cet article

Repost 0
Published by vins2nis
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de vins2nis.over-blog.com
  • Contact

Rechercher